Fabriquer des Couronnes en G.S et M.S.


Ecole Maternelle: le Petit Prince de Patay
Date :Janvier à février 2008
Enseignants: Christine CHAMPION et Alain DEGUILLAUME
Niveau: Grande et Moyenne Section
Décloisonnement avec la classe verte: élèves de M.S et de G.S.
Domaine:Découverte du monde des Objets
Objectifs généraux
•A partir d'un matériel donné, reconstruire une couronne similaire au modèle
•Expliciter les étapes envisagées: "ce qu'il y a à faire"
•Produire une fiche technique efficiante pour construire la couronne
•Connaître du vocabulaire:
-Les objets: les pointes, le bandeau, gabarit, ciseaux, colle, pinceaux
  -Les gestes: découper, coller, faire le tour (contourner)du gabarit, recouvrir la surface.
Contexte du travail: . Chaque après midi, les 4 classses organisent un décloisonnement réunissant tous les élèves de M.S et de G.S. répartis dans les 4 classes. Les groupes changent d'atelier toutes les semaines. Ces ateliers se déroulent sur 4 séries de 3 séances de 45 min avec un effectif de 18 élèves. Le thème général de la fête des rois au mois de janvier.

Séance 1: Situation de départ, appropriation de la question, essais des enfants

Situation de départ :
Matériel nécessaire: une bande de papier canson par enfant (10 cm sur 65 cm), des gabarits de pointe de couronne (7 gabarits différents en 4 exemplaires) , peinture métallisée, papier métal, colle, ciseaux, crayon de papier
Situation de départ: Les enfants autour de la table observent et manipulent les couronnes et le matériel.
Consigne de départ : Voici des couronnes que j'ai faites avec ce matériel. Vous allez en fabriquer aussi. Regardez les bien vous pouvez y toucher pour mieux voir. Dites ce qu'il faut faire pour fabriquer ces couronnes.
Appropriation de la question
En grand groupe, les enfants sont autour de l'enseingant: . L'enseignant procéde par un jeu de questions/ réponse. Il prend soin d'organiser,dans un premier temps, une interaction entre les enfants, puis procéde à un bilan
1. Les enfants epxirment ce qu'il faut faire: à partir du matriel refaire une couronne puis faire un mode d'emploi
2. Les enfants renomment le matériel
3. Ils essayent de dérternimer l'usage du matériel et les tâches à accomplir.
Photos de la situation de départ et de la phase d'appropriation
Survolez les vignettes pour voir les photos
Extrait des échanges entre élèves et intervention de l'enseignante
-En voyant les gabarits, un enfant dit: "On va coller les morceaux sur les papiers".
-Un autre intervient: "Mais non ce sont des modéles, on fait le tour"
-Un troisème précise: "Avec le crayon de papier".
-L'enseignant montre la couronne en demandant s'il y a des morceaux de papier collés ou si elle a fait le tour.
-Les enfants remarquent qu'il n'y pas de collage.
cliquer sur les modèles pour les télécharger

Séance 1 et Séance 2: essais des enfants et réalisations

Les enfants mettent en place les ateliers; deux ateliers se mettent en place spontanément et un troisième atelier apparaît en raison du manque de place dans les autres ateliers. Implicitement deux méthodes se dégagent et se mettent en place dans les ateliers:
•Peindre au préalable la bande blanche puis tracer et la découper; enfin découper et coller les pierres précieuses.
•Tracer et découper au préalable la bande blanche puis la peindre; enfin découper et coller les pierres précieuses.
•Seuls deux éléves ont commencé par découper les diamants, les coller sur la bande puis ont pient la bandes.

1. Peinture
2. Tracé et découpage de la couronne
3. Découpage "des pierres précieuses"

Deux types de travaux
Peindre la bande du départ
Peindre la couronne découpée

Deux types de support
Tracer et découper sur la bande blanche de départ
Tracer et découper sur la bande peinte?
Rôle de l'enseignante: L'enseignante intervient quand le tracé ne permet pas de faire une couronne ( ex: les tracés des gabarits sont espacés les uns des autres).
Spontanement, cette tâche est la dernière étape. Ils se sont apercus que cette tâche pouvait être séparée de celle qui consiste à coller "les pierres". Ils prennent conscience qu'il est possible de fragmenter le travail:
Au début des ateliers, certains enfants n'ont pas de place à la peinture et au découpage, ils se posent la question de ce qu'ils peuvent faire en attendant
Après avoir peint la bande de départ: Celle-ci n'étant pas sèche, ils ne peuvent la découper.
Rôle de l'enseignante: dans les deux situations, l'enseignante demande aux enfants de récapituler ce qu'il y a à faire et de chercher s'il y a une tâche qui peut être faite à ce moment là. Il faut les aider à séparer la tâche du découpage des pierres de leur collage en proposant un récipent personnalisé pour garder les pierres découpées
 

Séance 3: Elaboration de la fiche technique et illustration des gestes effectués
En général , les G.S ont fini plus tôt que les M.S. Les G.S sont alors invités à dessiner le matriel qu'ils ont utilisé pour réaliser leur couronne. L'enseignante, légende les dessins des enfants.
 

Quand tous les enfants ont réalisé leur couronne: mise en oeuvre de phase consacrée à l'élaboration de la fiche technique.
Situation: l'enseignant réuni tous les élèves au coin regrouepement, plusieurs feuilles blanches A3 sont accrochés au tableau
Consignes:
1. L'enseignante explicite ce que l'on va faire: "On va écrire comment vous avez fait la couronne, pour que à la maison vous puissiez la refaire sans rien oublier ( avec l'aide ddes parents ou d'un grand frère ou soeur qui sait lire).
2. Chercher un titre : Comment on va l'appeler ? , l'enseignante discute de la pertinecne du tire avec les éléves et valide le choix des enfants ( Comment faire une couronne, fabriquer une couronne...)
3. Comment commence les fiches techniques: Les enfants font souvent référence à la cusine ( "Il faut dire les ingrédients"). L'enseignante incite les éléves à donner le matériel nécessaire en demandant aux enfants de refaire mentalement ce qu'il ont fait pour avoir toute la liste du matériel.
4. Donner les différentes étapes. L'enseignante mène deux fiches techniques correspondant aux deux stratégies adoptées par les enfants. A chaque propostion,elle insiste sur le fait de constituer des phrase complétes et explicites (Un élève: "On peint", l'enseignant: "On peint quoi, peux-tu me dire?)
Fin de la séance: chaque enfant part avec sa couronne et la fiche technique correspondant à la méthode de fabrication adpotée par l'élève.

Retour et critiques sur les ateliers: Une ou deux séances supplémentaires seraient bienvenues pour
- que les élèves puissent effectuer plus de tatônnements et puissent le cas échéant recommencer la construction en reprenant une autre méthode.
-de laisser plus de temps pour discuter les avantages et les inconvénients de chaque méthode.


Sitographie

Sitographie:
Une page de ressources et de liens ŕ propos de la galette
Un projet autour de la Galette
La fabrication de la Gallette dans une école maternelle



 

 

 

Fiche rédigée par Didier CHAMPION, Maître Resources en Sciences du Loiret